Tech News

DoNotPay s’attaque aux grandes entreprises high-tech pour protéger vos données

Après s’être attaqué aux PV, aux droits des locataires ou encore aux droits des voyageurs, le service DoNotPay va aussi protéger les droits des utilisateurs des services sur le web, afin que les vols de données ne restent plus impunis.

Donotpay s'attaque aux grandes entreprises high-tech pour protéger vos données

Protéger les droits des utilisateurs

DoNotPay, c’est un site qui est devenu une évidence pour beaucoup d’internautes en Grande-Bretagne ou aux États-Unis. Et désormais, il se décline à travers une application (uniquement disponible sur iOS). L’idée est relativement simple. Une intelligence artificielle maison vous permet de bénéficier d’une aide légale en quelques clics…

Il faut dire que dans ces pays comme dans beaucoup d’autres, les citoyens lambdas ont souvent du mal à connaître leurs droits. Ce petit chatbot permet donc avec une petite série de questions rapides, de tout savoir sur votre situation et les personnes que vous pourriez éventuellement poursuivre. Si c’est le cas, le petit robot se charge même de rédiger les documents pour vous. Le premier objectif de cet outil était d’aider les gens à ne pas payer leurs contraventions. On vous en parlait dès le mois de février 2016. Au bout de quelques mois, il avait déjà fait annuler 160.000 PV et fait économiser 4 millions de dollars. Avec le temps, il s’est sérieusement étendu. Droit des voyageurs, des locataires ou même des réfugiés syriens.

> Lire aussi :  British Airways : des hackers dérobent 380 000 données bancaires

DoNotPay, un service toujours attendu en France

L’entreprise effectue désormais un nouveau virage vers les thématiques de la protection de la vie privée et des données personnelles, un sujet très à la mode en ce moment. Concrètement, il va aider les utilisateurs à bien gérer leurs paramètres de sécurité et les aider à poursuivre les entreprises qui mettent en danger leurs données.

C’est l’affaire Cambridge Analytica qui aurait fait se décider l’entreprise, selon des déclarations au Business Insider. Victime du vol de ses données, il s’est alors rendu compte que c’était un problème qui devenait de plus en plus important. Depuis début 2018, c’est la fonctionnalité qui est la plus réclamée par les utilisateurs.

Reste désormais à savoir si on peut rêver de voir débarquer ce service en France. Depuis 2016, c’est une promesse que le service fait régulièrement, sans aller jusqu’au bout pour l’heure.

> Lire aussi :  Licencié d’Amazon pour avoir vendu des informations personnelles

Source

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .