Tech News

Aller à un événement sportif est comme voyager en arrière à l’époque où les gens suivie de sport pour le sport

Pensez à vos favoris sport de spectateur. Vous rappelez-vous l’époque où vous étiez juste dans le jeu lui-même, sans la compliquer et de facteur excitant d’avoir une équipe à la racine? Pour la plupart des gens, l’expérience de regarder les sports de compétition est intrinsèquement lié aux encourageant pour une équipe en particulier ou joueur. Dans mon cas, c’était le sport de basket-ball, et j’ai littéralement ne peut pas se souvenir d’avoir aucun intérêt en elle avant de le Michael Jordan Bulls capturé ma passion et attention. Mais quand il s’agit de l’e-sport, un champ en développement, de franchise, de loyauté reste secondaire pour l’amour du jeu.

Ce week-end passé, j’ai assisté à la première grande Dota 2 tournoi lieu au royaume-UNI, la somme de 1 million de Birmingham Majeur organisé par l’ESL One, et j’ai eu l’expérience de deux uniquement joyeuse choses. C’était la première fois que je regardais jouer les professionnels de mes préférés de la vidéo de jeu, et c’était la première fois que j’ai observé un sport, mais un e-sport, suivi et pris en charge purement pour son propre intérêt, et non pas parce que des équipes et des joueurs. Plus de 8 000 personnes se sont rassemblées à paris pour une cause commune: pas de commerce barbes et stupide de la répartie, mais pour célébrer le jeu qu’ils (nous) tous l’amour.

Mes pensées à partir de l’événement sont nombreuses et variées, j’ai donc décidé de les organiser en un ensemble de similitudes et différences par rapport à la plus familière des sports athlétiques rassemblements.

L’en-personne d’expérience

Jusqu’au coup d’envoi, tip-off, face à face, le premier coup de sifflet ou de bell, vous n’avez pas besoin de donner deux huées sur le jeu en lui-même pour entrer dans l’excitation d’un événement en direct. Avant que l’action commence, hype est éclatant de chaque haut-parleur et d’écran, vous allez apprendre les relatable outsider récits, d’arrière-plan sur les joueurs, et le contexte historique qui soulève les enjeux et ce genre de choses est universelle. Le Birmingham Arène où l’ Dota 2 événement a eu lieu a démarré avec un brillant spectacle de lumières et de sons, dont la base de lourds coups de poing pourrait avoir été à l’accumulation de tout: un concert, un match de boxe, ou même un particulièrement somptueux smartphone lancement.

Les joueurs ont été introduites avec la même fanfare théâtrale que vous attendez de quelque chose comme un pro wrestling événement: chaque équipe émergeant d’un nuage de fumée ponctuée par la recherche des lumières, et les joueurs de marcher à travers un homme de la forêt de passionnés de high fives. C’est devenu assez commun aspect de vivre de l’e-sports, n’est pas exclusif à Dota 2 ou de cet événement particulier. Les équipes impliquées dans l’e-sport travaillons dur pour semer les graines d’une loyauté qui transcende le jeu individuel, et ce rayon de battage médiatique contribue à cet effort.

Malgré le battage médiatique et de l’énergie qui vient avec l’expérience d’un événement concurrentiel personnellement, je trouve que les deux compétitions d’athlétisme et de sports électroniques sont mieux connu à la maison. Certes, je n’ai pas eu sièges courtside à Wimbledon, mais la grande majorité des sports et les jeux sont présentés beaucoup mieux dans le format vidéo de nos jours. C’est à mettre au crédit des opérateurs de caméra et les ingénieurs du son qui nous font nous sentir comme nous sommes au cœur de l’action en direct pendant que nous sommes assis sur nos canapés. Et c’est doublement vrai pour nativement des produits numériques comme un Dota 2 jeu. En tant que fans, nous allons à la des arènes et des stades principalement pour la répartition de l’excitation, nous ne pouvons qu’éprouver dans ces lieux, la possibilité de se perdre dans l’émotion collective pour quelques heures.

Une irrésistible chose à propos de sports traditionnels que l’e-sport n’ont pas été en mesure de se reproduire est une connexion directe entre le jeu d’un joueur et de son état émotionnel. Repensant aux années ‘90, je ne me souviens pas de score de lignes ou de gagner de perte de documents. Je me souviens de la Jordanie fronça les sourcils quand il perd, longue langue quand tremper et perpétuel de la gomme à mâcher entre les deux. Je me souviens de John Stockton stoïcisme, Dennis Rodman, de tempêtes, et Dikembe Mutombo grand sourire derrière un doigt. Dans Dota, les joueurs ne peuvent vraiment exprimer leur personnalité à travers leur jeu.

Au cours de ces trois jours de Birmingham Grands week-end, je me suis assis à chaque position possible dans le domaine, à partir de la première rangée de la haute sièges de chaque côté pour tout le chemin à l’arrière. Peu importe où j’étais, je me sentais pas de lien direct avec les joueurs. La moitié du temps, tout ce que je pouvais voir de la scène ont le dos des moniteurs le jeu a été joué. L’ Observation de la Ligue tente de contourner ce problème en ayant une persistance de l’affichage des joueurs, mais même avec cette configuration, regardant les joueurs moyens ne regarde pas le jeu, afin qu’ils servent de plus d’une distraction que partie intégrante de l’expérience des spectateurs. Et quelle que soit, d’être un professionnel de l’e-sport joueur exige de la discipline de rester laser focalisé sur votre écran jusqu’à la fin, ce qui rend votre soi physique profondément sans intérêt de vue.

Le lien social

Plus que toute autre chose, l’impression de ce Dota événement gauche sur moi a été l’un de la communauté. La majorité des billets pour le week-end ont été vendus dans la première demi-heure de disponibilité, d’après le rusé organisateurs à l’ESL One contesté royaume-UNI Dota fans de démontrer leur passion pour le sport. Finalement, l’arène de mise en page a même été reconfiguré pour accueillir plus de sièges et de vendre plus de billets. Des gens de partout dans le royaume-UNI, ainsi que de nombreux provenant de l’extérieur de ses frontières, inondé de cet événement en raison de leur passion pour le jeu.

Sur un plan personnel, il était absolument étranger (dans le bon sens pour moi d’être en mesure de discuter de Dota avec un autre monde réel de la personne sans avoir à les expliquer ou excuser mon fandom du jeu. J’imagine que c’était la même sensation que les Chrétiens se sentent quand ils vont à l’église: j’ai été dans une foule d’inconnus qui ne se sentent pas comme des étrangers parce que nous avons eu qu’une unification chose à propos de nous. La foule m’a donné licence de se livrer à la geekdom j’aurais sinon supprimer. De cette façon, l’événement est un festival que c’était un tournoi.

Après avoir assisté à l’international, les éditions de la NBA et de la NFL matchs joués à Londres, ainsi que quelques matchs de la Premier League, je ne peux pas dire que mes préférés de sports d’offrir quelque chose à distance comme un e-sport de l’événement en termes de l’expérience sociale. Un match de la NFL, où vous ne se soucient pas qui gagne est horriblement triste affaire, majoritairement composé d’hommes surdimensionnés dans les plaquettes de la déambulation d’avant en arrière. Basket-ball est mieux, mais dans ce cas, je viens d’obtenir le goût de jouer au lieu de regarder. Et si vous avez jamais assis parmi les anglais, les fans de football, vous savez qu’ils passent plus de temps à la haine sur l’opposition et de se plaindre de leurs propres joueurs supposée incompétence qu’ils ne le célébrant de bonnes pièces de théâtre.

Au Birmingham Majeur, un fan a apporté une pancarte qui disait “j’espère juste que les deux équipes ont le plaisir”. Oui, ce slogan assez de mème nos jours que vous pouvez l’acheter sur un T-shirt, mais dans le cas de Dota, c’est véritablement vrai pour la majorité des fans. Nous étions là pour apprécier une bonne Dota, et l’universel préféré des fans de l’équipe est rapidement devenu la Douleur de Jeu, le Brésilien outsiders qui a surpassé toutes les attentes.

La seule huer a été réservé pour les équipes qui ont choisi le sondage ou le conservateur des héros, et même que c’était surtout dans la plaisanterie. Les Fans rugit à l’approbation de bonne façon de jouer sur les deux côtés, bien que leur parti pris a été constamment en faveur de l’équipe perdante, celui qui a été en grande partie parce qu’ils voulaient les matches aller sur aussi longtemps que possible. Quatre heures de Dota par jour est considéré comme un peu de planification, avec de nombreux fans qui veulent, certains attendent à moins de huit heures de l’action de chaque jour du tournoi. Ce Dota 2 événement a été la plus saine, sans vergogne geek et enthousiaste de rassemblement que j’ai jamais connu.

L’aspect commercial

L’E-sport ont encore un long chemin à parcourir pour développer le pedigree et le respect que le sport actuellement en profiter, mais en termes de valeurs de la production et des commandites d’entreprises, ils sont déjà à un niveau de maturité, en employant tous les tropes de la présentation professionnelle. Qui comprend les hommes dans sobre et costumes Sennheiser HD 25 casques offrant une analyse en temps réel, des séances de signature d’autographes sessions entre les matchs, et, bien sûr, beaucoup de marchandises des opportunités de vente.

Le moderne, le colisée de taille Birmingham Arène était drapé avec les slogans publicitaires d’un certain nombre de marques connues. Intel, Alienware, et Red Bull ont été prévisible, mais des frères de grands noms de Vodafone, Mercedes-Benz, et DHL ont été également sponsor titre, aux côtés d’un service appelé paysafecard. Vodafone de mettre son nom à un analyste segment entre les matchs, Vodafone Vue, tandis que Mercedes-Benz a décidé de donner une voiture pour le joueur jugé le plus précieux au cours du tournoi. Cette voiture est devenue un sujet de conversation parmi les commentateurs pendant les matchs.

À la fois la diffusion et de l’expérience de Dota 2 sont en train de devenir saturé avec des messages commerciaux. Il n’est pas aussi extrême que le courant de la NBA playoffs, où un jeu de basket-ball pauses de temps en temps dans des moments de répit entre les publicités, mais c’est de pire comme Dota se développe de plus en plus populaire. Red Bull avait un mini-réfrigérateur avec des canettes de sa boisson énergétique positionné sur la scène et entre le niveau du sol d’assise, chaque match a commencé avec un “powered by Intel” message vidéo, et chaque joueur était assis derrière un Alienware moniteur et un Alienware PC dans une exposition de cas.

Important, comme l’ESL du royaume-UNI gestionnaire de James Dean me l’a fait remarquer, l’e-sport sont en développement dans distincts et différenciés des entreprises, chacune avec son propre modèle de financement liée à la façon dont le jeu original est géré par son créateur. Pour Dota 2, Valve préfère être pratique, cela signifie que des tierces parties comme ESL Un rassembler la de 1 million $de prize pool et de couvrir les frais d’hébergement de l’événement par le biais de billets et de produits dérivés avec plus créatif de l’engagement de parrainage.

Alors que Dota a tendance à avoir ad-hoc sponsors pour chaque tournoi, le plus centralisé de League of Legends et d’ Overwatch à la propriété des commanditaires pour leurs compétitions: la Ferme d’État et Toyota, respectivement. Plus conservatrices, les annonceurs sont toujours méfiant à propos de s’investir trop lourdement dans l’e-sport, comme un récent SportsBusiness Journal rapport montre. Toutefois, le soi-disant e-économie du sport devrait pousser près de 1 milliard de dollars cette année, et qu’il est susceptible de dépasser cette marque en 2019 si sa croissance à deux chiffres, se poursuit.

La publicité et les commandites constituent l’essentiel des dépenses de l’entreprise sur l’e-sport, mais l’Arena de Birmingham a également été équipé exactement comme vous vous en doutez pour une nuit lors d’une manifestation sportive: je ne sais combien de variétés de la malbouffe et les boissons pétillantes sur l’offre de marchandises, de tous le plus populaire des équipes, et Intel, et Alienware cabines de montrer la dernière sur le matériel PC. Dans l’e-sport comme dans le sport, celui qui perd, le capitalisme gagne toujours. Cela signifie que l’e-sport sont sur leur chemin pour devenir plus économiquement durable — mais aussi fâcheusement infusé avec messagerie d’entreprise comme les sports traditionnels.

L’avenir

Cela fait quatre ans que j’ai écrit mon rapport en profondeur sur ce que c’est que d’être un professionnel de l’e-sport joueur. En ce moment, Dota 2 a gardé la même trajectoire de croissance constante. Chaque année, le jeu de la manifestation de renom, appelé L’International, brise le record pour le plus haut prix de la piscine dans l’e-sport de l’histoire. Chaque mois, de nouveaux joueurs de rejoindre, et les joueurs restent plus engagé que jamais. Ce qui est différent maintenant, c’est que Dota est de commencer à profiter de plus en plus d’apparitions dans le grand public, même sans la béquille d’avoir le plus riche tournoi dans tous les jeux.

Les matchs de Birmingham ont été diffusées par la uniquement en ligne de la BBC à Trois canaux, au royaume-UNI, et l’existence même de la Vanne-initié Majors système signifie qu’il y a un 1 million de dollars Dota 2 tournoi passe à peu près chaque semaine quelque part dans le monde. Les associés Dota des tournois Mineurs s’assurer que les petits marchés et les endroits obtenez également de profiter de professionnels des matches en direct et en personne. Dota reste extrêmement complexe de jeu avec une courbe d’apprentissage abrupte pour les débutants, mais il est en train de prendre progressivement en reconnaissance, et des tournois comme celui-ci va l’aider à prospérer dans le royaume-UNI, en laissant les participants se sentent de la validation et de la camaraderie qui viennent de rencontrer d’autres passionnés.

Pour moi, l’événement a été une occasion de mieux comprendre le fandom de mon jeu préféré. C’était un bon coup d’oeil à ce qui se passe quand une chose commence en ligne et des transitions dans le monde réel, à l’inverse de la trajectoire historique de sports fandom — et ce que j’ai trouvé était que tout le monde a été extrêmement agréable et tout simplement heureux d’être là. Peut-être parce que nous avions tous été épuisés de grincheux et à la civilité des débats en ligne, par le temps, nous avons fait à l’arène, nous avons pu maintenir amicale et positive des interactions.

En tout cas, l’avenir de Dota 2’tournois semble être lumineux, sur les preuves de l’Birmingham Majeur. Il a été un événement pour célébrer le jeu, d’abord et avant tout, et le couronnement d’un gagnant se sentait plus comme une formalité, nous donnant une autre raison d’encourager notre passe-temps favori.

Photographie par Vlad Savov

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .