Tech News

Google et Twitter vont interdire les pubs pour le Bitcoin et autres cryptomonnaies

Avec les nombreuses péripéties autour du Bitcoin et des autres cryptomonnaies, les géants du web sont nombreux à adopter une posture prudente. Après Facebook, c’est au tour de Twitter et Google de prévoir l’interdiction de publicités autour des cryptomonnaies.

Google et Twitter changent les règles du jeux. à quelques jours d’intervalle, ces deux géants du web annoncent interdire les publicités sur les crypto-monnaies. Coup dur pour le bitcoin.

Google vient de mettre à jour sa politique publicitaire liée aux services publicitaires, et décide d’interdire toute publicité touchant de près ou de loin aux crypto-monnaies. Cela comprend l’achat de monnaies, mais aussi les publicités pour les portefeuilles les conseillers en investissement, tel que l’annonce Scott Spencer, directeur de la division publicités de Google.

Cela signifie que lors de sa mise en vigueur en juin 2018, les entreprises ayant des offres « légitimes »  ne seront pas autorisées à diffuser des annonces par le biais des services publicitaires de Google, notamment AdWords, service largement utilisé par les sites web et blogs du monde entier.

« Nous n’avons pas de boule de cristal pour prédire quel est l’avenir des cryptomonnaies, mais nous avons vu assez de dommages causés aux consommateurs ou des risques potentiels de dommages pour que ce soit un domaine que nous abordions avec une extrême prudence« , a déclaré Scott.

Même position du coté de Twitter, qui prend une décision identique. Le réseau social prévoit de bannir les publicités ciblant le domaine de la cryptomonnaies dans sa globalité. Une information rapportée par Sky News, qui indique que Twitter est aussi entrain d’éditer s politique publicitaire dans ce sens, pour une mise en application d’ici deux semaines. Ces nouvelles règles seraient appliquées à l’échelle mondiale, de la même manière que Google.

Ces séries de mesure faisant opposition à la démocratisation des cryptomonnaies ont pour but de protéger les internautes des diverses escroqueries et autres comportement à risques et irresponsables relatés au cours des mois passés. Beaucoup ont misé sur la flambée du Bitcoin pour espérer gagner de l’argent, et s’il est vrai que certains se sont enrichis, les perdants sont bien plus nombreux. Les géants du web préfèrent donc adopter une posture prudente, comme l’a aussi fait Facebook le mois passé.

 

 

Source 1 et 2

 

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .