Tech News

IBM réclame 167 millions de dollars à Groupon pour violation de brevets

IBM accuse Groupon d’avoir utilisé une de ses technologies brevetées sans autorisation. L’entreprise américaine réclame 167 millions de dollars à ce dernier.

IBM Groupon

© Getty Images / DKart

Alors qu’Apple et Samsung viennent tout juste d’enterrer la hache de guerre, deux autres entreprises s’apprêtent à entrer dans un conflit judiciaire lié à la même thématique. IBM accuse le site de réduction en ligne Groupon d’avoir utilisé une technologie sans autorisation, alors même que celle-ci a été utilisée par des entreprises telles que Facebook, Google et Amazon. Devant le jury de la cour fédérale du Delaware, l’avocat d’IBM, John Desmarais a précisé que ces brevets avaient déjà concédé à celles-ci pour une somme allant de 20 à 50 millions de dollars, selon la société.

« IBM n’a pas inventé le World Wide Web »

Au total, quatre brevets sont concernés par la plainte d’IBM, deux concernent Prodigy, un ancien service d’Internet datant des années 1980. L’autre technologie concerne le fait de pouvoir se connecter à un site de e-commerce avec son compte Google ou Facebook. Celle-ci aurait effectivement été brevetée par International Business Machines avant d’être vendues aux entreprises citées plus haut.

Comme l’explique John Desmarais, « la plupart des grandes entreprises ont pris des licences pour ces brevets », laissant entendre qu’il est hors de question que Groupon puisse profiter de cette technologie sans passer à la caisse.

Pour sa part, l’avocat de Groupon, J. David Hadden défend le site web en indiquant qu’IBM juge excessivement la portée de ces fameux brevets. Selon lui, les éléments utilisés par l’accusé relèvent d’éléments constitutifs d’Internet et « IBM n’a pas inventé le World Wide Web ». L’avocat considère également que l’entreprise est à la recherche d’argent et que, par définition, celle-ci se comporte comme un patent troll.

Un cadre d’IBM devrait témoigner dans le procès de deux semaines qui devrait finir par répondre à la question du vol de brevets. Difficile de savoir si cela aura des conséquences sur le fait que Groupon cherche actuellement un repreneur. À ce sujet, il semblerait que l’entreprise chinoise Alibaba puisse être intéressée par le site de réduction en ligne.

Source.

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .