Internet Tech News

Julian Assange obtient la nationalité équatorienne, mais pas l’immunité diplomatique

Pour tenter de le faire sortir de son ambassade à Londres, l’Equateur a naturalisé Julian Assange.

By Espen Moe (Julian AssangeUploaded by Ralgis) [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

Reclus dans l’ambassade d’Equateur à Londres depuis 2012, le cofondateur de Wikileaks a obtenu la nationalité équatorienne au mois de décembre. L’information a été annoncée le ministère des affaires étrangères équatorienne, ce jeudi, lors d’une conférence de presse.

Le but de la naturalisation était qu’Assange obtienne ensuite le statut d’agent diplomatique, ce qui lui aurait permis d’obtenir l’immunité et de quitter l’ambassade sans être arrêté. Cependant, le Royaume-Uni a refusé de l’accréditer.

« Cette demande a été rejetée le 21 décembre. Par respect pour les bonnes relations que nous avons avec le Royaume-Uni, nous avons abandonné cette option », a indiqué la diplomatie équatorienne.

« Le Royaume-Uni n’a pas accédé à cette demande, et nous ne sommes pas en discussions avec l’Équateur sur cette question », confirme également Londres.

Julian Assange a publié des documents secrets des Etats-Unis en 2010. Il a également été accusé de viol en Suède.

L’affaire en Suède est aujourd’hui classée, mais Assange serait tout de même arrêté s’il sortait de l’ambassade à Londres sans immunité, pour ne pas avoir respecté les conditions de sa liberté sous caution en 2012. Une fois arrêté par les Britanniques, il pourrait par la suite être extradé aux USA.

Cité par le Figaro, l’un des conseillers juridiques de Julian Assange explique que l’une des options serait maintenant de saisir la cour de justice internationale : « Selon la règle, en cas de refus d’un agent diplomatique sur son sol, le pays hôte doit l’expulser dans un délai raisonnable. Or, c’est ce que nous voulons. Londres va donc essayer de faire valoir son droit de ne pas accorder le statut diplomatique à Julian Assange, sans pour autant l’expulser ».

Le cas de Julian Assange a même été l’un des sujets de débats lors de la dernière élection présidentielle en Equateur. Guillermo Lasso, adversaire du président actuel, avait promis que s’il est élu, il demandera poliment à Julian Assange de quitter l’ambassade de l’Equateur à Londres après 30 jours.

Rappelons aussi que Wikileaks a indiqué qu’Assange se rendrait si Chelsea Manning bénéficie de la « clémence » d’Obama. Et avant de quitter la Maison Blanche, Barack Obama a décidé de commuer la peine de 35 ans de Manning. Mais finalement, Assange n’est pas sorti.

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .