Tech News

La revanche inattendue de Pluton

A très long terme, Pluton va prendre sa revanche sur tous ceux qui lui ont quitté son statut de planète et qui l’ont rabaissé au statut de « planète naine »…

La revanche inattendue de Pluton

Pluton, la dernière « planète » habitable

On se souvient encore du débat quant au statut de Pluton. L’astre qui a perdu son statut continue pourtant sa petite vie comme si de rien n’était. C’est sans doute parce que Pluton sait qu’il aura le dernier mot. En effet, selon Caleb Scharf, un astronome britannique, Pluton sera le dernier espace habitable du système solaire. A moins que la fameuse neuvième planète ne passe par là.

Cet homme n’est pas n’importe qui.  C’est le directeur du centre d’astrobiologie multidisciplinaires de l’université Columbia (New York, États-Unis) et il vient de présenter sa théorie dans un article publié le 28 septembre dernier dans Scientific Americain. Selon lui, Pluton sera le dernier « corps potentiellement habitable » du système solaire. Une variation qui sera causée par l’évolution du Soleil. Quand celui-ci aura épuisé l’hydrogène qui compose 75% de sa masse, les conséquences seront radicales.

> Lire aussi :  Une intelligence artificielle découvre des ondes radio provenant d’une autre galaxie

On ne sera plus là pour célébrer le succès de Pluton

Concrètement, à terme le Soleil se transformera en « géante rouge ». Faute d’hydrogène, c’est l’hélium qui entrera en combustion. L’enveloppe extérieure commencera alors à gonfler. Une première étape qui devrait alors provoquer la disparition de Mercure et Vénus, qui seront carbonisées. L’étape suivante qui la fera passer dans la catégorie des « géantes » pourrait alors causer la disparition de Mars et de la Terre.

Son rayon pourrait atteindre jusqu’à des milliers de fois les dimensions solaires actuelles. Il est tout à fait possible que la Terre et Mars soient englouties.

Plus le soleil sera grand, plus sa luminosité sera importante et cela provoquera bien sûr le réchauffement de certains espaces comme Europe, Titan, ou Pluton. Pour les deux derniers, la température maximale à la surface sera entre 400 et 500°. En revanche, sur Pluton, au moment où le Soleil aura sa luminosité maximale, la température sera de 27°. De quoi potentiellement permettre le développement de la vie sur l’astre, enfin la planète… Il ne restera sans doute plus personne pour lui retirer ce privilège.

> Lire aussi :  Vidéo : la NASA simule la collision de deux trous noirs

Source

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .