Tech News

Le Bitcoin n’est pas « mort », dixit un économiste connu

Le puissant économiste en chef d’Allianz, Mohamad El-Erian, a donné son avis sur les crypto-monnaies. Selon lui, elles sont faites pour durer dans le temps. Et un Bitcoin à 5 000 $ serait un niveau « raisonnable » pour la devise électronique.

bitcoin

(c) Pexels – Pixabay

Mohamad El-Erian a longtemps été le bras droit du puissant Bill Gross à la tête de PIMCO, un hedge fund qui gérait jusqu’à 2 000 milliards de dollars au sommet de sa popularité.

Depuis, il est devenu un conseiller économique auprès de l’assureur Allianz (qui a racheté PIMCO au passage) et il intervient régulièrement sur des questions économiques publiquement. Les crypto-monnaies sont un sujet qui l’intéresse particulièrement, et il n’hésite pas à donner son point de vue sur ces dernières.

Les crypto-monnaies sont parties pour durer

Son intervention sur le Bitcoin a fait du bien au marché des crypto-monnaies qui connait actuellement l’une des pires crises qu’il n’ait jamais eu. Dans son allocution, Mohamad El-Erian affirme que le marché des crypto-monnaies a un avenir, et qu’il est loin d’être fini.

Il explique que l’on se rend désormais compte que « l’adoption ne sera pas aussi importante et rapide à ce que les plus fervents supporters des crypto-monnaies l’espéraient. Je pense que ça va rester, que c’est parti pour durer, que ça va jouer un rôle dans l’écosystème – mais que ça ne va pas devenir la devise qu’un grand nombre de promoteurs souhaiteraient avoir ».

Un Bitcoin à 5 000$ est « raisonnable »

Dans l’interview à Yahoo Finance, Mohamad El-Erien précise qu’il ne pense pas que les crypto-monnaies soient « mortes », bien qu’elles puissent être sur-évaluées. Selon lui, il estime que le cours du Bitcoin devrait se situer autour des 5 000 $ – ce qui serait un niveau « raisonnable ». Il s’oppose ainsi au groupe Satis qui lui estime que le Bitcoin pourrait même monter jusqu’à 96 000 $ en quelques années.

Selon lui, le pic atteint par le Bitcoin (et les crypto-monnaies en général) en décembre et janvier dernier est lié à des spéculations inutiles qui ont entrainé une frénésie de la part des acheteurs. Le retour de bâton est difficile pour de nombreux investisseurs puisque les pertes s’évaluent à 643 milliards de dollars depuis le pic atteint en janvier.

Source

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .