Tech News

Les 10 plus grands badass de séries télé

« Badass » étant un mot utilisé à tort et à travers, mais il est essentiel d’être d’accord sur sa définition avant de chercher quels personnages y correspondent le mieux.

Un badass est quelqu’un qui fait preuve de sang-froid, qui n’abandonne jamais et qui suit toujours ses propres règles envers et contre tout. Un badass n’est pas un poseur, c’est quelqu’un qui se comporte fidèlement à ce qu’il est, sans se préoccuper du jugement social.

Un badass ne va pas chercher des embrouilles pour rien, mais il va être plus que capable de se défendre si nécessaire, que ce soit par sa force, sa détermination, son intelligence ou plus souvent un mélange de tout ça.

Enfin, un badass ne fera généralement pas preuve de méchanceté gratuite, mais sera capable de faire ce qu’il juge devoir faire sans tomber dans la sensiblerie ou s’apitoyer sur lui-même.

10 Walter White de Breaking Bad

Walter White, c’est bien évidemment le personnage central de Breaking Bad que beaucoup, dont je fais partie, considèrent comme la meilleure série de tous les temps. Ce professeur de chimie qui se lance dans la production de drogue est un personnage absolument sublime et, dans son style, on peut clairement, je pense, le considérer comme un badass.

Toutefois, j’ai choisi de le mettre en dixième position du fait de certains traits de caractères et décisions qui l’éloignent de la définition du badass pur et dur.

Si ce personnage est aussi réussi, c’est du fait de son évolution ou plutôt de la révélation de celui qu’il avait toujours été au fond de lui sans jamais oser l’exprimer pleinement.

Initialement, Walter n’a absolument rien d’impressionnant et typiquement, ce n’est un dur et ce n’est pas sur lui que les regards se portent quand il entre dans une pièce.

Walter White top badass

Ce n’est qu’au fur et à mesure du récit et de l’adversité qu’il va devoir affronter que Walter se conforme au personnage mythique qu’il a lui-même inventé, Heisenberg.

Heisenberg est un véritable badass, mais jusqu’au dénouement, il y aura toujours une tension entre la nature profonde de Walter White et la façon dont il souhaite être perçu par les autres. Il a beaucoup de mal à faire le deuil de son image de mec bien, surtout aux yeux de ses proches.

C’est cette difficulté à assumer ce qu’il est, et aussi certaines décisions très cyniques et cruelles, qui font qu’à mes yeux il ne peut pas se hisser au firmament des badass.

J’aurais sans doute pu mettre d’autres personnages à sa place, vous en trouverez certainement dans les places 11 à 20 de ce top que vous retrouverez en fin d’article, sachant que je m’en serais voulu de ne pas  citer Walter White parmi les 10.

Kara Thrace Starbuck Barttlestar Galactica

9 Kara Thrace, alias Starbuck, de Battlestar Galactica

Alors oui, évidemment, pour faire plaisir à une majorité de geeks, j’aurais pu choisir Buffy Summers, mais je suis resté fidèle à mes propres goûts et opinions et c’est donc la pilote Kara Thrace qui s’impose.

Kara est interprétée par Katee Sackhoff, une actrice criminellement sous-exploitée depuis lors malgré de fréquents seconds-rôles.

Kara Thrace est la meilleure pilote de la flotte du Battlestar Galactica. Une situation que Lee Adama, le fils de l’amiral, aura longtemps bien du mal à accepter. Celle qu’on surnomme Starbuck dit ce qu’elle pense et en assume les conséquences.

Elle est charismatique et aussi forte que fragile. Oui, je sais, ça fait cliché, mais c’est très vrai pour ce personnage aux nombreuses fêlures et tenaillé par le doute, notamment au niveau sentimental.

Une chose est sûre, quand le moment de sortir le chasseur ou d’enfiler les gants est venu, on peut compter sur Kara et on sait qu’on est parti pour un excellent moment à l’écran.

Enfin, Kara est aussi un personnage entouré de mystère, voire de mysticisme, avec une fin ouverte aux spéculations.

Je n’en dis pas plus et si ce n’est pas encore fait, je vous recommande de tout cœur Battlestar Galactica, un monument de la science-fiction sur écran.

Michonne The Walking Dead avec walkers

8 Michonne de The Walking Dead

Pour tout vous dire, ça se jouait entre Rick, Daryl, Carol éventuellement Negan ou Michonne. Mais soyons sérieux 5 minutes, comment faire une entrée plus badass que celle de Michonne dans The Walking Dead ?

Si vous avez suivi mes vidéos sur la saison 7 de la série, vous savez qu’elle m’a largement déçue, mais là n’est pas la question.

Même si la série s’effondrait autour d’elle, elle resterait pour moi la dernière debout, même si j’entends souvent dire que la version TV du personnage a beaucoup dévié de celle des comics.

Contrairement à Daryl ou Rick, Michonne parvient en toute circonstances à faire passer les priorités avant les coups de cafard ou les coups de folie. Michonne est la plus solide de tous ces personnages et son katana fait toujours sa petite impression.

On peut compter sur elle sur tous les plans. Elle est l’une des seules à avoir surmonter un traumatisme psychologique extrême et à trouver la force d’être en permanence un réconfort pour les autres.

Michonne définit sa ligne de conduite, ses valeurs, et elle s’y tient, même si pour cela elle doit dire leurs vérités en face à ses proches.

Pas de pleurnicheries dans les jupes de Carol, pas de coup de téléphone au paradis et pas d’isolement des autres par crainte de les perdre, non Michonne encaisse et tient tête au monde.

Lucas Hood Banshee

7 Lucas Hood de Banshee

Au centre de la galerie de badass que compte Banshee, cette série shootée à la testostérone, on trouve Lucas Hood.

Ce n’est pas son vrai nom, mais peu importe. C’est un badass. Un vrai. Ce mec a survécu à dix ans de prison, il revient, il se fait passer pour le shériff de la ville et il n’est pas content.

Quand il s’agit d’aller arrêter un champion de MMA pour viol, il se dit, allez va, autant lui casser la gueule moi-même, ça me détendra.

Quand une bande de néo-nazis fout la merde dans la ville il se dit, allez va, autant leur casser la gueule moi-même, ça me détendra.

Quand un tueur de deux fois son poids commence à vraiment dépasser les limites, je pense que vous avez deviné ce qu’il se dit, Lucas Hood.

Alors bon sang de bon soir, regardez Banshee et arrêter de pleurnicher sur la mort des bonnes séries d’action. Bon, ceci dit elle est terminée.

Spartacus arène

6 Spartacus de Spartacus: Blood and Sand

Bon alors oui, sixième ce n’est pas premier, mais dans son style, Spartacus reste le meilleur. C’est quoi son style ? C’est très simple, des gars avec des armes de boucher sur une étendue de sable avec du public qui crie tout autour.

Si vous vous retrouvez dans ce type de galère, je vous recommande chaudement le petit Sparty.

Spartacus est une série de la chaîne Starz, tout comme Banshee, et on retrouve le même niveau de sexe et de violence très crus. Parfois c’est gratuit, mais souvent c’est au service de l’histoire et des personnages.

Cette violence est stylisée et magnifiée avec une patte clairement inspirée du fameux 300 de Snyder, mais que voulez-vous, il faut bien se rendre à l’évidence, la réalité est toujours plus terrible que la fiction, alors quitte à montrer des gens s’entretuer pour satisfaire le besoin de distraction de la plèbe, autant le faire avec Panache.

Spartacus est un badass à tous les niveaux, pas la peine de chercher un défaut dans la cuirasse.

Jack Bauer 24

5 Jack Bauer de 24 heures

Jack Bauer c’est évidemment 24, une série emblématique des années 2000 au même titre que Lost, mais avec une approche disons un poil plus frontale.

Comme chaque fois, j’aime dire que c’est un peu mon péché mignon 24 heures, ne comptez pas sur moi pour renier le plaisir que j’ai eu à la suivre malgré la fameuse controverse autour de l’usage de la torture dans cette série directement issue du traumatisme du 11 septembre 2001.

Les meilleures saisons de 24 sont de véritables montagnes russes du rebondissement, du cliffhanger et de l’action. Jack Bauer casse des bouches à tour de bras, mais surtout il suit son propre code et dans les dernières saisons, on est bien loin de l’idée d’une carte blanche au pouvoir exécutif américain.

Jack est avant tout un survivant, parfois la série en devient un peu ridicule même, combien de fois est-il mort déjà ?

Quoi qu’il en soit, si on cherche les plus grands badass des séries sans citer ce bon vieux Jack, on passe clairement à côté de quelque chose qui relève d’un instinct primitif de recherche de l’adrénaline pure et dure qui ne se pose pas trop de question.

Frank Castle le Punisher

4 Frank Castle, alias le Punisher

La première saison du Punisher de Netflix est sans aucune doute possible l’une des toutes meilleures de ce qu’a produit la plateforme avec l’univers Marvel.

Jon Bernthal est tellement excellent dans ce rôle, il crève l’écran avec cette performance, mais bon, pas que des écrans.

Le Punisher est certes un psychopathe dans son genre, mais un psychopathe avec un code strict. Il ne cherche à impressionner personne, à obtenir l’approbation de personne. Il fait profil bas.

En revanche, quand ça commence à chier dans le ventilateur, généralement ce n’est pas lui qui récolte les morceaux.

Ne me remerciez pas pour cette image, elle est cadeau.

J’ai hésité à mettre Matt Murdock dans ce top 10, mais je pense que Frank Castle correspond un peu plus à l’idée du bad qu’on trouve dans badass. Ceci dit, qu’on me file Matt ou Frank comme allié dans un sale coup, je reste preneur dans tous les cas.

Si vous attendez comme moi la saison 2 avec impatience, ce sera sans doute pour le premier semestre 2019.

Sandor Clegane

3 Sandor Clegane de Game of Thrones

Alors oui, je sais bien, parmi tous les personnages de Game of Thrones, j’aurais aussi pu choisir Bronn à la place de Sandor. Mais bon, si vous me connaissez, vous savez que j’ai un faible pour ce personnage, qui est mon favori de la série avec Jaime Lannister.

Sandor Clegane suit une véritable trajectoire morale dans la série, mais je n’en dirais pas trop pour les 3 du fond qui n’ont toujours pas regardé.

Ce qui est certain, c’est que dès le début, le plus petit des frère Clegane est un badass. S’il lui arrive de s’en prendre à plus faible que lui, c’est uniquement pour exécuter un ordre.

Contrairement à son frangin Gregor, il ne prend pas vraiment de plaisir dans la violence, disons qu’il est seulement doué pour ça. Très doué même.

Sandor a une vision très pessimiste du monde, mais au lieu de se plaindre, il fait face et traite tout le monde de connard, y compris les morts-vivants.

Quand je vous parlais d’une arène et de Spartacus, ça reste toujours valable, mais si vous me proposez Sandor Clegane comme champion, c’est lui que je choisirais.

Qui a dit Cleganebowl ? Moi ? Je sais pas… CLEGANEBOWWWWWWL !!!

Thomas Shelby Peaky Blinders

2 Thomas Shelby de Peaky Blinders

Et oui Peaky Blinders, une autre série qui devrait être bien plus regardée qu’elle ne l’est déjà actuellement.

Une série dans lesquels les personnages ont de la gueule, de la classe, ils sont fouillés, passionnants et certains sont de véritables badass, et Thomas Shelby est le premier d’entre eux.

Thomas Shelby a une vision du monde qu’on pourrait qualifier de stoïcienne. Il ne se préoccupe que de ce qu’il peut changer et il y consacre toute son énergie.

Il n’a pas de temps à perdre avec la peur ou les atermoiements, ni vraiment avec la morale, sinon celle qu’il s’impose par loyauté ou par amour.

Thomas a déjà prouvé sa badassitude durant la terrible première guerre mondiale et le respect qu’on lui voue reste toujours teinté de crainte.

Il faut bien dire que Peaky Blinders reste l’histoire de la montée en puissance d’une belle bande de salopards. Si on les aime autant, c’est surtout parce que certains ont la classe et qu’ils sont entourés d’adversaires encore pires qu’eux.

Si vous cherchez une illustration du mot badass, c’est simple, c’est Cillian Murphy qui marche dans Birmingham avec son manteau au vent sur un BO aussi excellente qu’anachronique.

Là forcément, vous vous demandez qui peut bien trôner au sommet d’un tel classement ?

Ragnar Lodbrok VIkings

1 Ragnar Lodbrok de Vikings

Comme pour les précédents, je vais essayer de spoiler le moins possible pour parler du personnage central de la série Vikings.

Ragnar est issu d’un savant mélange entre histoires et légendes autour d’un Chef Viking qui a mené les siens vers la richesse et la gloire.

Je n’ai pas toujours évoqué les interprètes des personnages de ce classement, mais il va de soit qu’un personnage ne peut pas atteindre une aura de véritable badass sans une actrice ou un acteur à la hauteur.

Dans le cas de Ragnar Lothbrok, je peux affirmer sans crainte que Travis Fimmel transcende l’écran et nous apporte une incarnation incandescente d’un personnage riche et fascinant, profondément humain et pourtant plus grand que nature.

Le charisme de l’un se fond dans celui de l’autre et on se retrouve face à un animal de cinéma, même si on est ici dans une série, comme rarement on en a vu par ailleurs.

Ragnar réunit toutes les caractéristiques du badass, justement parce qu’il a aussi ses failles, ses graves erreurs et moments de faiblesse.

Quand on a su regarder Ragnar vivre et s’imposer à l’écran, on ne peut pas octroyer cette première place à un autre que lui.

Avant de conclure, un mot sur le projet super badass de mes amis de Studio Vrac. Ils ont de grandes ambitions pour une websérie et recherchent des financements via Ulule. Jetez un œil à ce projet, vous trouverez un lien en description de la vidéo.

Je sais bien que personne ne sera d’accord avec ce classement, c’est le jeu. Certains personnages seront absents tout simplement par choix ou parce que je n’ai pas vu toutes les séries ou encore du fait d’un oubli. Un petit mot sur Hannibal Lecter par exemple. J’ai pensé à lui, mais il me semble un peu trop distingué pour coller à la définition du badass.

La suite du classement :

11. Bronn (Game of Thrones)
12. Tulipe (Preacher)
13. Duncan MacLeod (Highlander)
14. Matt Murdock (Daredevil)
15. Tony Soprano (Les Sopranos)
16. Omar Little (The Wire)
17. Amos Burton (The Expanse)
18. Sawyer (Lost)
19. Titus Pullo (Rome)
20. Buffy Summers (Buffy contre les Vampires)

Tags

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .