Tech News

Les employés d’Amazon prêt à attaquer le PDG sur la reconnaissance faciale

Il y a quelques mois, un groupe d’employés rédigeait une lettre directement adressée au fondateur d’Amazon, Jeff Bezos. Dans celle-ci, les salariés dénonçaient les liens commerciaux engagés entre la compagnie et les autorités, majoritairement autour de la technologie de reconnaissance faciale d’Amazon. Le document dénonçait également les relations de l’entreprise avec Palantir, une entreprise de big data peu connue du grand public qui collabore avec les agences de renseignements de plusieurs pays.

Les employés du secteur tech se manifestent

En effet, le logiciel Amazon Rekognition a été testé sur quelques caméras de surveillance de la ville d’Orlando, en Floride. Néanmoins, l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) -une association réputée aux USA- s’est procuré le logiciel afin de vérifier sa véracité. Pour se faire, elle a comparé les photos de criminels américains avérés avec celles des membres du Congrès des États-Unis. Le logiciel a effectué de nombreuses erreurs, jugeant que 28 politiciens étaient des délinquants. De plus, près de 40% des personnes mises en cause par Rekognition étaient Afro-américaines, alors que celles-ci ne représentent que 20% des 535 membres du Congrès. Si Amazon s’est défendu en arguant du fait que son outil était mal réglé, cette expérience atteste tout de même d’un manque de véracité et de la présence d’un biais raciste.

> Lire aussi :  Amazon répartit son deuxième siège social entre deux villes

Comme les employés de Google avant eux, les salariés d’Amazon souhaitent profiter de la réunion qui se tiendra ce jeudi 8 novembre pour montrer leur opposition à cette collaboration. Si les questions sont autorisées lors de ces meetings, elles doivent désormais être soumises à l’avance, ce qui n’était pas le cas pendant des années. De fait, il faut que la problématique soit évoquée plusieurs fois par les employés pour espérer être abordée lors de la réunion.

Recode explique avoir eu accès à un email indiquant : « Nous savons que les questions sont maintenant présélectionnées, mais nous pensons que si un nombre suffisant de personnes soumettent des questions, il y a plus de chances que nous puissions demander des comptes à la direction […] Écrivez votre message personnel, ou copiez/collez celui-ci si vous n’avez pas le temps : ‘Pourquoi Amazon continue-t-elle à soutenir le régime de déportation de l’ICE [Immigration and Customs Enforcement, la police du contrôle des frontières aux USA, NDLR], et même à proposer de leur vendre des logiciels de reconnaissance faciale ?’ ».

> Lire aussi :  IBM a secrètement collaboré avec la NYPD pour entraîner son outil de reconnaissance faciale

Reste à savoir si la question pourra être abordée, et si la réponse du PDG Jeff Bezos sera satisfaisante.

Source

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .