Tech News

Les malwares auraient miné 5% de tous les Monero en circulation

Une étude menée en juin dernier par la société spécialisée dans la cybersécurité Palo Alto Networks a montré que 5% des Monero en circulation auraient été minés par l’intermédiaire de malwares.

Le plus souvent, ces logiciels espions se glissent dans des fichiers de téléchargement et vont ainsi prendre le contrôle d’un ordinateur sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive. Au cours actuel, cette somme correspond à plus de 50 millions de dollars. Au moment du rapport, alors que le cours des crypto-monnaies était encore plus haut, Palo Alto Networks estimait cette manne « volée » à 175 millions de dollars.

Le mining malware, nouveau terrain de chasse des hackers

Dans une étude publiée hier par la société Kaspersky, on apprend que les hackers auraient doucement migré en 2018 des ransomwares classiques et piratages de navigateurs vers le minage de crypto-monnaies avec des malwares.

Avec cette technique, ils pourraient ainsi exploiter la puissance informatique des ordinateurs ciblés (CPU) en toute discrétion, sans être inquiétés. Pour contourner les nombreux antivirus et systèmes de sécurités en place, les pirates auraient sophistiqués leurs scripts pour passer sous le radar. Ils utiliseraient le CPU des machines infectées que lorsque l’utilisateur n’est pas actif et lors de périodes creuses.

Kaspersky note cependant que le nombre d’attaques sur les derniers mois à eu tendance à baisser, alors que le cours des crypto-monnaies s’est lui aussi effondré. Les hackers auraient ainsi réduits leur activité en attendant que le minage devienne plus lucratif. Aujourd’hui, nombreux sont les mineurs qui ont cessé leur activité, faute de rentabilité.

Voici l’évolution du nombre de malwares de minage crypto-monnaies sur 2018 :

attaques malware crypto

(c) Kaspersky – Nombre d’attaques par mois

Les Etats-Unis sont le moins touchés

Dans son rapport, Kaspersky montre également que les pays les plus fermés aux crypto-monnaies ne sont pas ceux qui sont le plus épargnés. Par exemple, le Vietnam qui a formellement interdit le minage de ces devises électronique est le deuxième pays le plus touché par les malwares minant des crypto-monnaies. Il est intéressant de remarquer que les Etats-Unis sont les moins touchés par les attaques (1,33% de toutes les attaques) suivis de la Suisse (1,56%) et du Royaume-Uni (1,66%).

kaspersky

(c) Kaspersky – Pays les plus touchés par les attaques

Source

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .