Tech News Tests

Test OnePlus 6 : « simply the be(a)st » ?

On a testé le dernier-né de la famille OnePlus, avec un OnePlus 6 qui cède (lui aussi) à l’appel de l’encoche. « The Speed you Need » ? Notre réponse.

Le OnePlus 6 à l’épreuve du test !

Depuis quelques années maintenant, OnePlus parvient à créer l’évènement, non plus par son fastidieux système d’invitation, mais bien par la qualité de ses smartphones, à commencer par le OnePlus 5T lancé en fin d’année dernière. Un terminal haut de gamme, mais affiché à un prix défiant toute concurrence, dont le successeur, le OnePlus 6 donc, va tenter de fédérer toujours plus de fans dans le monde, y compris en France, où le smartphone est pour la première fois disponible via Amazon, mais aussi via l’opérateur Bouygues Telecom. Un OnePlus 6 très attendu donc, dont l’ambition est une nouvelle fois d’offrir les performances d’un vrai flagship, sans que l’utilisateur ait pour cela à débourser l’équivalent d’un SMIC (voire plus).

OnePlus 6 PresseCitron

Pour y parvenir, le OnePlus 6 dispose d’un très large écran AMOLED de 6,2″, affichant une définition de 2220 x 1080 pixels. Une surface d’affichage au format 19:9, surmontée d’une indispensable encoche. Comme sur le Honor 10 (pour ne citer que lui), cette dernière est assez compacte, et peut être masquée de manière logicielle si on le désire. Un smartphone résolument XXL donc, qui se pare également d’une configuration musclée, à base de SnapDragon 845, sans oublier 6 ou 8 Go de RAM. Côté mémoire, on peut opter ici pour 64, 128 ou 256 Go d’espace, en prenant en compte le fait que le OnePlus 6 est dénué de slot microSD. Une fiche technique de tout premier ordre donc, à laquelle vient se greffer un double capteur photo composé d’un capteur 16 mégapixels, associé à un second module de 20 mégapixels, le tout signé Sony. A noter que le OnePlus 6 dispose bien d’une résistance à l’eau, mais comme le stipule le constructeur : « ce n’est pas une raison pour le plonger dans l’eau. »

Un OnePlus 6 (trop ?) imposant

Une fois délogé de son packaging, le OnePlus 6 se démarque évidemment par son gabarit (on y reviendra) mais aussi par sa finition, très élégante, avec une robe de verre que l’on peut choisir brillante (Mirror Black, comme sur notre modèle) ou mate (Midnight Black). Un premier contact très positif avec un smartphone qui fleure bon la qualité, qui dégage un vrai fumet de premium, même si le design en lui même n’a rien de révolutionnaire. Sur la face avant, on retrouve donc cette affichage AMOLED qui occupe 83% de la surface, ainsi que notre précieuse encoche. Détail qui a son importance : le OnePlus 6 dispose bien d’un capteur d’empreintes, mais ce dernier est relégué à l’arrière du terminal (comme chez d’autres constructeurs). Certes, cela permet de profiter d’une face avant très épurée, mais on a quand même bien du mal à comprendre le côté « pratique », puisque cela impose de prendre le téléphone à pleine main pour le déverrouiller.

Une expression qui prend tout son sens ici, car il faut avouer que le OnePlus 6 est assez imposant, et empêche toute forme d’utilisation (instinctive s’entend) à une main. En tenant fermement le terminal, l’index vient se poser plus ou moins automatiquement au niveau du capteur. Ce dernier est précis et bigrement véloce certes, mais son placement reste très énigmatique, tant le déverrouillage en façade est plus pratique au quotidien, ne serait-ce que lorsque le smartphone est posé sur une table par exemple. Pour « contourner » ce souci, le OnePlus 6 permet également un déverrouillage via reconnaissance faciale. Ici, le capteur du smartphone effectue un travail d’une efficacité assez extraordinaire, puisque le smartphone parvient très (très) rapidement à identifier le visage de l’utilisateur, même en pleine nuit ou si celui-ci est un peu masqué. Un Face Unlock d’une vélocité/précision extraordinaire, mais qui reste néanmoins moins sécurisé qu’un déverrouillage par code ou par empreinte, comme n’a pas manqué de le rappeler récemment le constructeur.

The Speed you Need (to win against the no) ?

En ce qui concerne la qualité d’écran, OnePlus a évidemment doté son dernier-né d’un affichage d’excellente qualité, technologie AMOLED oblige. Le contraste est pour ainsi dire parfait, tout comme la colorimétrie générale et la luminosité, qui permettent à ce OnePlus 6 d’offrir une lisibilité à toute épreuve. L’ensemble est parfaitement réactif, et chacun peut évidemment passer par la case Paramètres pour modifier le calibrage de l’écran, et passer par exemple sur sRGB, DCI-P3 ou même un réglage personnalisé si jamais le réglage Par Défaut ne donnait pas entière satisfaction. A noter également la présence d’un Mode Lecture, qui se charge de modifier la température et le calibrage des couleurs pour une expérience améliorée. Les gamers seront également ravis de découvrir la présence d’un mode « Jeu », qui permet de modifier certains paramètres pour ne pas être dérangé lors d’une session gaming. Bref, un écran qui tutoie la perfection, indéniablement.

Pas de mauvaise surprise également côté interface, avec un OxygenOS désormais à maturité, qui profite de la fiche technique du OnePlus 6 pour proposer une fluidité inattaquable. Notre modèle de test, équipé de 8 Go de RAM et de 128 Go d’espace, n’a tout simplement jamais montré le moindre signe de faiblesse, y compris en jonglant entre diverses applications bien gourmandes. Bonne nouvelle également du côté de la chauffe, très (très) modérée ici. Bref, on sent que le OnePlus 6 en a sous le capot, de manière à satisfaire pleinement les utilisateurs de plus en plus exigeants, et de moins en moins patients (que nous sommes tous).

Découvrez le (meilleur) prix du OnePlus 6 64 Go

Le OnePlus 6 en photo

A l’arrière du smartphone, on retrouve un tandem de capteurs, avec un module Sonyx IMX 519 de 16 mégapixels, secondé ici par un capteur Sony IMX 376K de 20 mégapixels. De quoi permettre de réaliser des clichés en très haute résolution, mais aussi de capturer de la vidéo en Full HD 60fps, en 4K, et même en 4K 60 fps ! Le Super Slow Motion est lui aussi de la partie, de manière à réaliser des clips en Full HD 1080p à 240 fps, et même à 480 fps en HD 720p.

Dans les faits, le résultat est très satisfaisant dans l’ensemble, notamment en plein jour, avec des clichés au rendu très fidèle, colorés et parfaitement précis. De nuit, le résultat est un chouia moins flatteur, mais on reste malgré tout dans le haut du panier, sans toutefois venir chatouiller les ténors du genre, comme le Huawei P20 Pro ou encore l’iPhone X pour ne citer qu’eux. A noter la présence d’un mode Portrait, censé offrir un effet bokeh à la volée, mais qui souffre ici d’un détourage parfois très marqué, et assez grossier.

Deux clichés capturés avec le OnePlus 6, en mode Automatique

Bien sûr, outre le mode standard, le mode Pro va permettre à tous les amoureux de photographie de gérer parfaitement les paramètres d’ouverture, de sensibilité… Globalement, on parvient donc sans le moindre mal à réaliser de très bons clichés, notamment en plein jour, avec des couleurs vraiment éclatantes et un déclencheur ultra-véloce. Les adeptes de selfie, de Snapchat et autres appels en visio pourront profiter d’un capteur frontal de 16 mégapixels, lui aussi signé Sony, qui offre de très bons résultats.

Le même cliché, capturé à gauche avec le OnePlus 6, à droite avec un iPhone 6S (cliquez sur l’image pour l’afficher en meilleure résolution)

Le OnePlus 6 au jour le jour

En ce qui concerne le confort d’utilisation quotidien, le OnePlus 6 est évidemment très agréable à utiliser, notamment si on est adepte du jeu sur mobiles, de la navigation web ou encore des vidéos Youtube. Son imposant gabarit lui empêche en revanche d’être très pratique pour les petites mains/poches. De même, on persiste à penser que le capteur d’empreintes, aussi véloce et précis soit-il (ce qui est clairement le cas ici), n’a rien de très naturel/pratique à être placé à l’arrière. Enfin, soulignons que le OnePlus 6 est toujours doté d’un petit interrupteur (sur le côté droit ici), permettant de basculer entre les modes Sonnerie/Vibration/Silence.OnePlus-6

Evidemment, le smartphone est également impeccable en matière de téléphonie, avec une compatibilité Dual SIM et aucun souci (de notre côté) pour accrocher le réseau 4G, que ce soit dans le slot 1 comme dans le slot 2. Enfin, côté autonomie, le OnePlus 6 est dans la moyenne générale, avec une bonne journée d’utilisation dans le cadre d’une utilisation « normale », voire un peu plus si vous êtes du genre économe. Pas de bonne/mauvaise surprise ici, même si, comme beaucoup de concurrents, le OnePlus 6 est compatible avec la recharge rapide, permettant de récupérer 50% de batterie en à peine 30 minutes.

On aime :
– Superbe écran AMOLED (avec une belle encoche)
– Qualité d’assemblage premium
– La configuration haut de gamme
– Lecteur d’empreintes et reconnaissance faciale ultra-véloces !
– Un smartphone surpuissant, pour un prix « raisonnable »
– Ce bon vieux jack est toujours là !
– Etui de protection et film d’écran fournis (et déjà posé)
– Ce rapport qualité/prix !

On aime moins :
– Le gabarit un peu trop XXL pour le coup
– Le capteur d’empreintes à l’arrière, véloce mais pas pratique…
– Résistant à l’eau, mais pas trop (???)

Où acheter le OnePlus 6 ?

Le nouveau OnePlus est proposé à partir de 519 euros sur le site officiel OnePlus, mais il est également disponible chez la plupart des marchands. Le tableau des prix du OnePlus 6 ci-dessous est actualisé toutes les 30 minutes pour que vous connaissiez les meilleurs tarifs actuels.

OnePlus 6 64 au meilleur prix

 Gearbest

 Cdiscount

 Priceminister

 Amazon

OnePlus 6 128 au meilleur prix

 Gearbest

 Priceminister

 Amazon

 Cdiscount

Conclusion

S’il n’est pas parfait, le OnePlus 6 constitue malgré tout ce qui se fait de mieux en matière de smartphone Android à l’heure actuelle. Le dernier-né de la gamme offre notamment une configuration surpuissante, pour des performances hors norme, avec en prime un écran AMOLED « de toute beauté » comme le veut la célèbre expression, ainsi qu’un OxygenOS impeccable. En ce qui nous concerne, on regrette simplement un gabarit un peu trop XXL, qui impacte forcément (plus ou moins) sur le confort d’utilisation quotidien, ainsi qu’un capteur d’empreintes, certes efficace, mais (mal) placé à l’arrière du smartphone. Rien en tout cas qui empêche ce OnePlus 6 de constituer un excellent choix pour qui recherche un smartphone (vraiment très) musclé, à « seulement » 519 euros (en version 6 Go).

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .