Tech News

Deux ex-ingénieurs Google construit un tout autre type de voiture sans chauffeur

Une nouvelle startup qui propose un tour différent sur autonome des transports est sorti de la furtivité aujourd’hui. La société, appelé Nuro.l’ia, a été fondée par deux anciens de plomb Google ingénieurs qui ont travaillé sur le fameux auto-conduite de projet de voiture. Contrairement à la pléthore de l’auto-conduite des startups là, Nuro.l’ia n’est pas axée sur la reconfiguration de robot taxis ou autonome camions, mais sur la conception d’un nouveau type de véhicule tout à fait.

Nuro est axé sur les livraisons, spécialement de celles qui sont à faible vitesse, local, et du dernier kilomètre: épicerie, laverie, ou de votre prise de commande de Fluide. Le démarrage pense que l’automatisation de ces services pourrait les aider à supporter la forte augmentation dans le dernier kilomètre livraisons, ainsi que la réduction des accidents de la circulation et stimuler les entreprises locales qui sont à la recherche de moyens pour s’épanouir et de concourir à l’âge de Amazon.

Et leur timing ne pouvait pas être mieux. La convergence des tendances de la robotique, de l’auto-conduite des voitures, et le e-commerce, conduisant à une explosion de l’intérêt dans le dernier kilomètre de livraison défi. Les consommateurs sont à commander plus d’articles en ligne que jamais, et il y a une attente croissante de plus en plus courtes livraison windows. Une étude récente de McKinsey mettre le mondial de l’étiquette de prix sur le dernier kilomètre de livraison, chaque année, à près de 86 milliards de dollars, avec étalement d’une année sur l’année taux de croissance.

Alors qu’il travaille sur the kinks dans ses drones de livraison de projet, Amazon est également vu à l’aide de l’auto-conduite des robots, juste après avoir déposé une demande de brevet pour l’autonomie des véhicules au sol. Toyota a dévoilé son bizarre “e-palette” concept lors du ces de cette année. Pendant ce temps, le Vaisseau des Technologies de a trottoir-seulement la livraison des robots faire des voyages en Californie, Washington, DC, en Allemagne et au royaume-UNI. L’an dernier, Ford Motor Company a fait équipe avec Domino pour livrer de la pizza via une auto-conduite de voiture. Et plus tard aujourd’hui, un Nord de la californie de démarrage appelé Udelv fait la démonstration de ce qu’il appelle une “première mondiale le public routier autonome livraison test” dans une auto-conduite van (avec la sécurité humaine pilote) va livrer des marchandises à partir du haut de gamme Draeger du Marché de la chaîne dans la Région de la Baie de la ville de San Mateo.

Nuro est de prendre une approche différente. Plutôt que d’habiller un crossover Lexus ou de la Ford Focus dans l’auto-conduite de matériel et de jeter un peu d’épicerie sacs à l’intérieur, leurs ingénieurs ont construit quelque chose d’entièrement nouveau à partir du sol en place. Au premier coup d’œil, Nuro de R1 prototype (juste un pseudonyme et non pas le nom officiel) ressemble à un géant de la boîte à lunch sur roues, ou peut-être même un mobile, d’un grille-pain. Si quoi que ce soit, Nuro premier véhicule ressemble plus à l’original “Firefly” prototypes que Google officiellement à la retraite l’été dernier de tout ce que vous pourriez voir sur la route aujourd’hui.

Mais un examen plus attentif révèle que la “poignée” sur le toit est en fait une plate-forme pour le véhicule du réseau de capteurs, qui comprend LIDAR, de caméras et de radars. Et d’un coup d’oeil à travers le pare-brise sera également révéler l’absence complète des contrôles traditionnels comme le volant, pédales et levier de vitesse. Il n’y a pas de siège conducteur parce que les humains n’étaient pas destinés à faire fonctionner ce véhicule.

Cela dit, Nuro est la conception de ses véhicules pour la commande à distance, de le placer à côté de startups comme le Fantôme de l’Auto et d’autres qui travaillent sur télécommandés de véhicules autonomes. Mais en temps réel teleoperation a ses défis, tels que la latence du signal et d’autres questions. Afin d’acquérir suffisamment de confiance du public pour le déploiement, Nuro est à l’aide d’une flotte de six auto-conduite des voitures de recueillir des données et d’optimiser les itinéraires, qui est ensuite introduit dans ses prototypes de véhicules. Nuro a reçu un permis de la Californie DMV et des plans pour commencer à faire des tests sur des routes publiques, plus tard cette année. Mais la société aura besoin de l’approbation de la US National Highway Traffic Safety Administration avant qu’il puisse fonctionner dans les états où le règlement interdit complètement l’homme libre de la conduite.

“Nous avons construit le logiciel complet de la pile à partir de zéro. Il y a beaucoup de composants qui sont partagés avec le général auto-conduite, et certaines choses qui sont un peu différentes,” a dit Dave Ferguson qui, avec Jiajun Zhu, co-fondée Nuro. “Nous avons été en mesure d’architecture de cette chose à partir de zéro, orientée vers ce passager de moins, uniquement sur les biens de transport.”

Ferguson a dit qu’ils envisagé la construction d’une R1 de rouler sur les trottoirs, mais a finalement décidé de la mettre en route digne de la place. Le véhicule est sur le haut comme un Toyota Highlander mais seulement environ la moitié de la largeur, qui a déclaré Ferguson est l’une de ses fonctionnalités phares. Cette skinniness se traduit par un 3 à 4 pieds de “tampon” autour de la R1 de sorte que les autres véhicules et les piétons peuvent manœuvrer en toute sécurité autour de lui.

“Même si vous avez la parfaite auto-conduite du véhicule, si quelqu’un surgit entre deux voitures garées et c’est au sein de votre distance d’arrêt, vous ne pouvez pas éviter l’accident,” il a dit. “Alors que si vous avez un véhicule qui est la moitié de la largeur, et vous avez un supplément de trois ou quatre pieds de dégagement, vous pouvez l’éviter… et vous avez de la place pour manœuvrer autour d’eux. Vous pouvez améliorer la conception du véhicule afin d’atténuer la gravité de l’accident.”

Photo par Amelia Holowaty Krales / Le Point

Il y a quelques défis à Nuro modèle d’affaires, spécifiquement comment les clients vont recevoir leurs livraisons à partir de l’auto-conduite de livraison pod. Aucun pilote ne signifie pas un de faire sonner votre cloche ou marchez jusqu’à quatre volées d’escaliers de, la main sur le pad thai. Ferguson a dit qu’il envisage de clients à l’aide de — quoi d’autre? — une application pour les informer lorsque le véhicule est arrivé en face de leur immeuble ou dans leur allée. Ils auraient alors donné un code qui ouvre le côté du véhicule trappes afin qu’ils puissent récupérer leurs articles. Ils envisagent aussi de l’aide de la technologie de reconnaissance faciale. Mais comment empêcher les gens de voler quelqu’un d’autre pour les livraisons? Il y a encore beaucoup de détails qui ont besoin d’être travaillé, Ferguson a reconnu.

Ferguson et Zhu sont deux gars qui en savent plus que un peu plus à propos de conduite autonome. Zhu a été l’un des fondateurs des ingénieurs de Google self-driving équipe, alors que Ferguson était un ingénieur en logiciel sur l’équipe. Les deux de gauche de Google en même temps que son chef de la technologie Chris Urmson, qui a depuis disparu sur pour démarrer sa propre auto-conduite de l’entreprise, Aurora.

Mis à part un bref stage chez Intel, Zhu a passé une grande partie de sa carrière chez Google, et a été l’auto-conduite de l’équipe d’ingénieur logiciel principal de 2008-2016. Ferguson est venu à Google en 2011 après un passage à la Carnegie Mellon de Robotique de l’Institut, qui a été à l’avant-garde de la communauté autonome de la conduite de la révolution. Il a servi en tant que principal ordinateur de vision et d’apprentissage-machine de l’ingénieur de chez Google avant de partir avec Zhu à la fin de 2016 pour commencer à Nuro. Depuis, ils ont suscité des talents de l’aime de Google, Apple, Tesla, Waymo, et le GM de renforcer son équipe.

Nuro a déjà suscité de 92 millions de dollars en deux cycles de collecte de fonds et est en pourparlers avec un certain nombre de détaillants et de livraison des fournisseurs au sujet de possibles partenariats. Un chances résultat est Nuro obtient rapidement acheté par une entreprise comme Amazon. La course au développement de l’autonomie-technologie de conduite a suscité un furieux tour de fusions et d’acquisitions au cours des dernières années, dont le taux a encore à s’estomper.

Ferguson a dit qu’il espère Nuro approche originale de l’auto-conduite — en se concentrant sur la fourniture de marchandises plutôt que des personnes — espérons-le, signifie que Nuro se démarquer de la meute.

“Presque tous les grands acteurs de l’auto-conduite de transport de passagers sont vraiment axés sur la demande parce que pour beaucoup d’entre eux c’est une menace existentielle,” a déclaré Ferguson. “Et la plupart d’entre eux estiment que le transport des marchandises va être un suivi de l’application. Pour nous, nous nous sommes sentis, et de sa propre raison, c’était un problème assez important et que nous pourrions faire de réels progrès sur la question plus tôt que de transport de passagers.”

Il a ajouté, “Qui nous fait son plus intelligent ou le plus rusé que nous sommes … Il fait sens pour eux d’être concentré sur ce point, mais il laisse également ouvrir un assez grand opportunité d’aller chercher ce domaine d’autre.”

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .