Tech News

Une ferme de tournesols obligée de fermer à cause d’Instagram

La ferme de Bogle Seeds a dû fermer ses portes suite aux hordes d’instagrammers venus prendre des selfies au milieu des tournesols.

ferme tournesols

© La Presse canadienne / John Woods

La ferme de Bogle Seeds a dû fermer ses portes suite aux hordes d’instagrammers venus prendre des selfies au milieu des tournesols.

Le 20 juillet, la famille propriétaire de la ferme ontarienne décide d’ouvrir ses portes aux quelques touristes afin que ces derniers puissent visiter le lieu et, pourquoi pas, prendre quelques photos. Il y a trois ans, l’expérience leur avait permis d’offrir un peu de visibilité à leur activité agricole tournée vers le maïs, l’avoine et les tournesols. Cette fois-ci, la famille a embauché huit personnes chargées de gérer les 300 places de parking situées non loin de la ferme. Pour 7,50 dollars par adulte, les quelques touristes présents la première semaine ont pu visiter les lieux et apercevoir les larges champs de plantes jaunes.

« Nous sommes fermés pour toujours ! »

Seulement, tout s’est accéléré à la date du samedi 28 juillet, si bien que « tout Toronto s’est pointé », explique Barry Bogle, le propriétaire de la ferme. Les photographies Instagram des utilisateurs posant au milieu du million de tournesols étant devenues virales, et grâce à la localisation, les internautes ont commencé à déferler à la ferme en masse pour repartir avec leur selfie. Dès 5 heures 45 du matin, alors que la ferme n’était même pas encore ouverte, les voitures commençaient déjà à affluer dans l’allée. À midi, The Globe and Mail rapporte que les routes étaient pleines, si bien que des familles avec des poussettes traversaient les quatre voies de circulation après s’être garées à plus d’un kilomètre de l’objectif. La famille a rencontré des internautes de Dubaï, de New York ou de l’Australie et découvert que le tournesol porte bonheur dans certaines cultures. Deux heures après, la police d’Ontario est arrivée sur place afin d’aider à la circulation comme elle le pouvait avant de fermer la route située à côté du champ. Selon un policier, le nombre de véhicules était d’environ 7 000.

Les activités ont commencé à se calmer le mardi, bien que des voitures aient continué à se présenter devant la ferme. Néanmoins, Marlene Bogle s’est chargée d’indiquer aux personnes sur place que le lieu était désormais « ferm[é] pour toujours ».

Concernant les dégâts, les propriétaires ont indiqué qu’ils ne les connaîtraient qu’à la fin du mois de septembre ou début octobre. Néanmoins, le tournesol est réputé pour être une culture fragile.

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .