Tech News

Utiliser Facebook sans interagir est mauvais pour votre santé mentale (selon Facebook)

Si Facebook vous rend dépressif, c’est parce que vous l’utilisez mal.

Ils sont nombreux à utiliser Facebook, parcourir le fil d’actualité, mais sans poster, ni commenter les publications des amis. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il s’agirait d’un mauvais usage du réseau social, et ce ne serait pas bien pour la santé mentale.

De nombreuses études ont déjà été réalisées concernant l’impact des réseaux sociaux sur notre bien-être. Et la conclusion qui ressort assez souvent, c’est que ceux-ci nous rendraient malheureux, à cause des comparaisons que l’on peut faire par rapport aux vies des autres.

Aujourd’hui, Facebook se penche sur le sujet

Et si le numéro un des réseaux sociaux admet l’existence de ce phénomène, il explique cependant que tout dépend de la manière dont on utilise Facebook.

« […] interagir avec les personnes qui comptent peut-être bénéfique, tandis que simplement regarder ce que font les autres depuis son coin peut vous faire vous sentir mal », lit-on dans un billet de blog de David Ginsberg, directeur des recherches et Moira Burke, chercheuse chez Facebook.

Facebook se base sur de nombreuses études, comme une réalisée à l’Université du Michigan : on a demandé à des étudiants de « lire » sur Facebook pendant 10 munites et à d’autres de poster et de discuter avec des amis.

A la fin de la journée, les utilisateurs passifs auraient été de mauvaise humeur par rapport à ceux qui ont interagi.

« Bien que les causes ne soient pas claires, les chercheurs émettent l’hypothèse que la lecture sur d’autres en ligne pourrait mener à une comparaison sociale négative – et peut-être même plus que hors ligne, puisque les messages des gens sont souvent mieux organisés et flatteurs. Une autre théorie est qu’Internet enlève les gens de l’engagement social en personne », écrit Facebook.

De l’autre côté, selon celui-ci, « interagir activement avec les gens – en particulier en partageant des messages, des publications et des commentaires avec des amis proches et en se remémorant les interactions passées – est lié à l’amélioration du bien-être.

Cette capacité à communiquer avec les parents, les camarades de classe et les collègues est ce qui a attiré beaucoup d’entre nous vers Facebook, et il n’est pas surprenant que rester en contact avec ces amis et proches nous apporte la joie et renforce notre sens de la communauté ».

Votre bien-être dépend de la manière dont vous utilisez Facebook (et de la qualité de votre fil d’actualité)

Facebook veut donc encourager les utilisateurs de son réseau social à interagir plus. C’est pour cela qu’il a récemment changé le design de la section des commentaires (qui rappelle maintenant les bulles de la messagerie) et qu’il ne cesse de faire le ménage sur le fil d’actualité.

Facebook propose également une fonction « snooze » pour cacher temporairement les publications des spammeurs ainsi qu’une fonctionnalité qui permet de « faire une pause » Facebook avec ses ex, sans véritablement rompre la connexion.

About the author

Cyriac

Je suis Zeh Cyriac , fondateur et chef de la direction de la société informatique DROP Corporation Inc. et blogueur indépendant aux États-Unis, avec une passion pour l'Entrepreneuriat en ligne, le marketing de contenu et toutes les choses qui tournent au tour du digital et ’informatique .

Add Comment

Click here to post a comment

Newsletter

Les dernières nouvelles du Web, de la high-tech et de l'innovation numérique tous les matins à l'heure du petit déjeuner.

Vous avez parfaitement souscrit ! Consultez vos mails pour confirmer l'inscription .